Bienvenue à Christopher, notre nouveau développeur full-stack !

Publié le

Christopher, pourquoi avoir choisi Interstis pour exercer le métier de développeur  full-stack ?

Interstis s’ancre dans une suite logique de mon parcours. J’ai été en apprentissage durant 3 ans, pour ma formation « Informatique de Gestion », au CS2I de Nevers, en Bourgogne-Franche-Comté.

Par la suite, j’ai occupé différents postes, dans des domaines variés, notamment dans le secteur public pour développer une application sur les #agendas d’entreprise. Mais aussi, dans la téléphonie en tant que dev full stack (ndlr. Développeur full-stack est un développeur « à tout faire »). En fonction de mes missions, en freelance, j’étais également chargé du front et du back.

Mon credo c’est d’exercer un métier qui peut aider les gens grâce aux outils que je développe, quel que soit le secteur d’activité.

C’est pour cela que j’ai choisi la plateforme collaborative Interstis. Car on peut toucher toutes sortes de cibles, de secteurs d’activité et de clients. Que ça soit des collectivités territoriales, l’État, des associations, des entreprises, des indépendants…

Cela me permet de diversifier mes compétences en fonction des demandes.

Comment s’est passé ton intégration au sein de l’équipe ?

Mes entretiens avec Thomas, puis Nicolas Huez (Directeur Technique) puis en physique avec mon responsable, Nicolas Baudon, se sont bien déroulés. L’équipe Interstis fonctionne comme une petite famille, on est tout-de-suite mis à l’aise. La communication entre les différents pôles est primordiale pour « faire fonctionner la machine » 😉.

À mon arrivée, on m’a formé sur l’utilisation de la plateforme collaborative et sur les points techniques comme la BDD (ndlr. Base de données), le back-end…etc.

Nicolas Huez m’a accompagné, à mes débuts, grâce à une documentation claire et concise qui m’a permis de comprendre facilement la structure des codes. J’ai également eu accès aux vidéos de formation.

On peut vraiment parler d’une Interstis Family et d’une Interstis Academy !

Comment se déroule le travail en équipe des développeurs Interstis ?

En ce moment, je travaille sur les procédures d’installation et la visioconférence.

Pour commencer la journée, nous établissons une liste de tâches à faire, que je regarde de temps à autre pour vérifier les changements. Avec l’équipe nous utilisons beaucoup le système de Scrum pour avoir une meilleure vision de la gestion de projet.

Autrement, je suis amené à m’occuper de plusieurs missions comme le tag manager, l’amélioration de la plateforme, donner des droits à des évènements, mettre en place une API pour les commerciaux qui permet de communiquer avec leur CRM. Mes missions varient entre la production, la création, le développement du projet.

Lorsque je termine une mission en avance, j’aide les autres membres de mon équipe sur leurs tâches. C’est important d’être présent et à l’écoute.

Décris-nous plus spécifiquement tes missions et ton rôle de développeur. 

Chaque partie du métier de développeur me plait.

Au Front-end, je développe le visuel de la plateforme, son intégration. En d’autres termes, je vais m’occuper du nouveau front pour migrer la plateforme collaborative.

En Back-end, c’est plutôt le coté serveur que l’on travaille : tout ce qui est API, techniques, fonctions qui permettent de traiter les données.

Via le Scrum, on établit une méthode de développement et gestion de projet. On gère en sprint des tâches mais aussi des sous-tâches.

L’avantage chez Interstis, c’est d’avoir une plateforme collaborative qui aide avec les échanges et fluidifie le travail d’équipe. On peut donc compter les uns et sur les autres. Grâce à la cohésion d’équipe, je me sens plus rassuré, on partage nos connaissances, et on peut s’appuyer sur l’Interstis Acadamy.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes souhaitant devenir développeur ?

Il faut une bonne organisation, de la logique. Ça peut sonner comme toutes les offres en ligne, mais je trouve que c’est important qu’une personne n’aille pas par 4 chemins dans ce métier. On doit pouvoir comprendre et appliquer une bonne logique pour être compris de tous et nous faire comprendre :  analyser avant de coder et se demander « Comment l’utilisateur va se servir de cette application, de ce site internet ? ».

La « propreté » et la « clarté » sont les clefs d’un bon codage afin de donner les directions à prendre. Les maître-mots dans notre travail sont pour moi : Précision, concision, respect des consignes.

Pour s’améliorer, il est important d’apprendre des techniques des collègues et de ne pas s’enfermer dans ses propres méthodes.

Enfin, il est crucial de s’adapter car l’informatique est en constante évolution. On doit savoir faire bon usage des outils à notre disposition.

Quelles sont les évolutions possibles à long terme pour un développeur ?

On débute le métier en étant Développeur, puis Lead, ensuite Chef de projet et enfin Manager de projet.

On peut dire que c’est un processus long, voire lent, selon les tâches que l’on fait.

Décris le métier de développeur en une image et pourquoi ?

Cette image reflète le fait de construire une idée dans le respect de l’environnement.

Ça m’évoque aussi « un outil » pour aider les autres mais aussi apprendre de nouvelles choses avec les différents collègues et services et d’en tirer profit pour le bien de tous.

developer full stack

Bon tu connais la tradition, « si j’étais un outil interStis, je serais… »

C’est intéressant pour moi d’apprendre, entreprendre et de confirmer mes compétences au niveau du développement. Je suis quelqu’un d’ordonné, donc je dirais surement les tâches pour mon côté organisé. Pour tout vous dire, sur mon bureau j’ai 4 icônes !