Comment booster votre rentrée au bureau ?

Publié le

Voilà, c’est fini… comme dirait notre très cher Jean Louis Aubert. Et oui, pour beaucoup d’entre nous, les vacances ne sont plus qu’un lointain souvenir. Face à ce triste constat, plusieurs options s’offrent à vous : déprimer et attendre patiemment vos prochains congés, ou prendre le taureau par les cornes. Chez Interstis, on a opté pour la deuxième option, et on vous donne tous nos conseils pour faire de ce mois de septembre un super tremplin pour ce dernier trimestre.

1. Faites le tri et rangez

Selon Montesquieu, « la propreté est l’image de la netteté de l’âme ». Cette maxime pourrait s’appliquer à l’état de notre bureau.

C’est même un cercle vicieux ou vertueux comme l’a montré la célèbre université d’Harvard. Plus notre bureau est propre et bien rangé, plus on est enclin à se mettre efficacement au travail. Mais lorsque les dossiers s’entassent et que la poubelle déborde, le sentiment de panique nous gagne et peut bloquer tout dynamisme.

Alors certes, en rentrant de vacances, on n’a pas forcément envie de se mettre au ménage mais vous verrez, ce sera un gain de temps pour la suite. Commencez par le papier : triez, rangez et surtout JETEZ ! Difficile parfois de se séparer de certains papiers « au cas où ». Mais si vous doutez, (et qu’il ne s’agit pas d’un document original important), scannez-le et conservez-le numériquement.

La seconde étape est d’appliquer la même démarche à vos outils numériques. Rangez votre bureau d’ordinateur, vos applications métiers ou votre plateforme collaborative.

Une fois ce grand ménage effectué, vous pouvez passer à la partie plus sympathique : changez la photo de votre fond d’écran d’ordinateur, redécorez votre bureau avec quelques photos ou adoptez une nouvelle plante.

2. Mettez à jour les grandes échéances à venir

Maintenant que vous avez l’esprit clair et léger grâce à ce brin de ménage, passons aux choses sérieuses.

La rentrée doit vous permettre de vous projeter sur les 4 derniers mois de 2021, et même sur toute l’année scolaire.

Il est donc nécessaire de vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Reprenez votre feuille de route et faites une mise à jour. N’oubliez pas que vos objectifs doivent être SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel), et que la méthode des petits pas est à privilégier. Partez de vos objectifs généraux et découper les en petites actions à mener.

3. Ajustez vos ressources

À présent, vous êtes dans de bonnes conditions pour travailler. La vue est bien dégagée et les objectifs clairement définis. Il ne reste plus qu’à concrétiser ce bel élan.

Et pour se faire, rien de mieux que d’allouer à vos objectifs les ressources correspondantes. C’est donc le moment de passer en revue votre budget et vos effectifs. Est-ce qu’il va falloir demander une petite rallonge budgétaire pour ces derniers mois, ou une personne supplémentaire ? Au contraire, est ce que les économies réalisées permettent de mettre un petit plus de budget sur une action ciblée ?

Vous pouvez également aller plus loin en planifiant les différentes étapes de vos projets sur un rétro planning. À ce titre, les outils type Kanban ou Gantt peuvent être extrêmement utiles.

4. Faites le point avec vos partenaires et prestataires

Qui dit « reprise du travail » dit également « reprise de contact ». Vous avez certainement une liste de dossiers mis entre parenthèses durant les vacances car vos interlocuteurs, et vous-même, n’étaient pas disponibles.

Et bien le moment est venu de revenir vers eux. Dans un premier temps, priorisez les personnes à recontacter en fonction de ce qui est « urgent » et « important ».

Mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin. En effet, prenez également des nouvelles des personnes avec qui vous n’êtes pas sur un dossier actuellement. Certes, cette démarche n’est pas directement productiviste mais d’abord elle est bienveillante et agréable. Ensuite, elle permet d’entretenir votre réseau et d’améliorer vos relations partenariales.

Lorsque vous appellerez votre imprimeur pour une livraison en urgence, ou le service juridique pour un avis indispensable un vendredi soir, vous ne regrettez pas d’avoir pris ces quelques minutes.

5. Motivez vos équipes

Un peu déprimé de revenir au bureau ? Le pas trainant, l’esprit ailleurs… rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Il est fort probable que vos équipes soient dans le même état que vous. Pas très stimulant comme ambiance.

Il est temps de vaincre le mal par le mal ! Cette atmosphère morose ne va motiver aucun d’entre vous à se remettre au travail. Alors enfilez le costume du manager boute-en-train.

Pourquoi ne pas organiser un petit déjeuner avec vos équipes ou proposer un repas tous ensemble. Ça peut être également l’occasion de faire le point individuellement, avec chaque collaborateur, pour savoir comment s’est passé son été, et repartir sur de bonnes bases.

En tout cas, il est primordial de recréer un esprit d’équipe fort, et éventuellement de déceler les difficultés rencontrées durant cette période creuse. N’hésitez pas à organiser une réunion d’équipe avec tous les membres de votre cellule pour rappeler les objectifs, favoriser les échanges, mais aussi se détendre et retrouver le plaisir d’être ensemble.