Bienvenue à Mathilde, notre nouvelle alternante Chef de projet !

Publié le

Bonjour Mathilde, bienvenue, parle-nous un peu de toi

Bonjour ! Merci, c’est un plaisir. Je m’appelle Mathilde Pallais, j’ai 23 ans. Cela va faire 2 mois que j’ai intégré l’équipe de Leslie Rialet, en tant que Cheffe de projet en Business Development chez Interstis.

Pour vous expliquer un peu qui je suis, voici ma devise dans la vie : motivation, détermination. Des compétences qu’on acquiert dans la vie personnelle et sont utiles dans le monde professionnel. Les voyages sont une partie conséquente de ma vie, je découvre des langues, différentes cultures… C’est ce qui forge ma personnalité.

Être en relation avec différentes personnes, cultures, structures est une direction que je souhaitais prendre pour mes études de commerce en alternance. J’aspirais à la  RC (ndlr. Relation Clients) depuis le début car j’aime utiliser ma personnalité(sociable, dynamique et investie) à bon escient. Surtout au travail !

Alors justement, qu’est ce qui t’a mené à effectuer ton alternance chez Interstis ?

J’ai témoigné de ma motivation pour intégrer Interstis en capitalisant sur toutes les compétences de mes précédentes expériences professionnelles. Comme je disais, j’aime découvrir des choses. Cela va de mes voyages, aux différents postes occupés.

Notamment, j’ai pu découvrir le domaine de l’administration à la préfecture du Doubs (Besançon) en tant qu’Agent administratif. Ce dernier poste fait écho au projet d’Interstis, j’étais à même de travailler pour les collectivités.

Au moment de la crise sanitaire, nous, agents, avons pu constater une mise en place du télétravail assez compliqué au départ. On a ressenti quelques difficultés de management. Je pense qu’Interstis aurait joué un rôle important pour que les agents puissent rester en lien avec les responsables de la préfecture. La plateforme collaborative m’aurait permise d’être plus efficace sur mon travail au quotidien que ça soit pour la gestion de projets ou les missions plus simple.

Puis, mon contrat ayant pris fin, je surfais sur le web pour trouver mon alternance et suis tombée sur la fiche de poste Chef de projet – Interstis sur WTTJ.

Décris-nous une journée dans la peau d’un Chef de Projet Interstis.

Tous les lundis matin, nous effectuons une présentation commerciale, étudions le rapport d’activité, et présentons un exposé sur une thématique donnée qui peut être un livre, une problématique, un documentaire. Nous partageons également les actualités des collectivités territoriales, la concurrence et les lois en vigueur (les données personnelles RGPD, Police Act etc…) Tous nos documents sont partagés sur la plateforme collaborative ce qui facilite nos échanges.

Pour ma part, j’ai présenté les bonnes pratiques d’une campagne mail et les feed-back.

En ce qui concerne la journée, mes missions changent en fonction des priorités. Généralement, j’ai des rendez-vous téléphoniques avec les DGS/maires/élus, ensuite il faut traiter les mails, faire ce qu’on appelle du ‘Call-Calling’. Je travaille en étroite collaboration avec le service marketing pour les campagnes d’emailing.

Quels liens peux-tu faire entre tes compétences acquises à l’école et en entreprise ?

Alors je dirais que l’Ecole de Commerce Montpellier Business School où je prépare actuellement mon master, m’apprend toute la partie numérique des métiers du management (notamment CRM), et la pratique se fait au travail.

Il existe une grande partie de mes cours de négociation et marketing qui me permettent de mieux comprendre les autres pôles que ça soit à M.B.S ou à Intersits. Il est primordial pour moi de mieux comprendre le rôle de chacun.

Quelles qualités devraient avoir un.e alternant.e Chef de projet ?

L’école propose des travaux de groupe où il faut savoir gérer des projets en équipe, ça permet de découvrir le monde professionnel. Pour ma part, je me fixe des objectifs théoriques et pratiques : gérer son temps entre l’école et l’entreprise car l’alternance n’est pas simple tous les jours surtout depuis le début de la crise sanitaire. Les conditions nous poussent à fournir plus. Il faut avoir une bonne organisation pour jongler entre confinement, travail et cours à distance.

Pour être chef de projet en alternance, je dirais que savoir détecter des besoins est une compétence primordiale. J’entends par là : écoute active, veille sur l’actualité, très attentive sur ce que l’interlocuteur, dit s’il s’agit d’un besoin à long ou court terme afin d’y répondre efficacement.

Quelles évolutions pour un Chef de projet en Busines Development ?

Un chef de projet en alternance business development possède plusieurs cordes à son arc : Responsable partenariats, Key Account Manager, Head of Sales…

En ce qui me concerne, j’ai un penchant pour les entreprises éco-responsables, des acteurs engagés, car je suis sensible à tout ce qui tourne autour de l’environnement. Interstis s’implique dans la réduction de la pollution numérique et de l’empreinte carbone. Vous pouvez d’ailleurs, vous aussi, calculer votre empreinte comme nous l’avons fait sur HelloCarbo.

Comment utilises-tu l’outil collaboratif au quotidien ?

On utilise beaucoup l’agenda partagé, l’arborescence des documents et les conversations privées (dialogue) pour gagner du temps. La messagerie instantanée permet de pallier à certaines étapes de validation facultatives. Les réponses sont obtenues plus rapidement et polluent moins que des envois en « va-et-vient » de mails. C’est un outil que l’on a beaucoup utilisé durant le re-confinement avec mon équipe car il est simple. Je me suis familiarisée rapidement.

La plateforme collaborative Interstis est efficace, compréhensible. Si je devais la vendre, je mettrais en avant sa facilité d’installation, car c’est un outil en ligne.

D’autant plus qu’à l’avènement du télétravail, nous avons pu remarquer que beaucoup de collectivités territoriales et entreprises se sont appropriées l’outil collaboratif.

Quelles sont, pour toi, les valeurs fortes d’Interstis ?

La valeur qui m’a attirée à première vue était la bienveillance. Et en fait, on le voit, on le vit, c’est super important entre les équipes. On se challenge souvent pour atteindre nos objectifs respectifs.

La vie chez Interstis semble assez paradisiaque *rires*. Dans le sens où, le plus important c’est de se sentir bien dans l’équipe et de croire au projet, à l’outil collaboratif. Je l’avais senti déjà lors du premier entretien, avec Leslie et Thomas.

On a une vraie culture de la positivité (team building, conversation de groupe avec l’outil dialogue, point hebdomadaire). Maintenant, je suis super satisfaite de pouvoir être efficace dans la bonne humeur. On s’entend hyper bien avec tout-le-monde. Ça nous donne envie de tout donner au travail !

Et si tu étais un outil Interstis, tu serais …

Waw, c’est trop bien comme question ! Je serais la messagerie instantanée. C’est là où tu peux proposer tes idées, alimenter tes tâches de la journée, échanger. C’est simple, motivant, coopératif. Tout ce que je suis quoi !