développeur web

Bienvenue à Olivier, notre stagiaire développeur web !

Publié le

Interstis reflète le numérique français en plein développement📈. Nous avons accueilli Olivier, notre nouveau stagiaire développeur web ce mois de juillet. 

Une petite présentation du nouveau développeur web

Pour vous résumer un peu mon parcours professionnel avant d’en arriver là, j’ai fait des études dans le bois (bac +2) mais cela ne m’animait pas spécialement.

Alors, pendant 10 ans, je suis parti vivre à l’étranger, principalement en Roumanie. À mon retour, j’ai exercé un métier dans l’approvisionnement. C’était un peu par dépit. En même temps, ma passion pour l’informatique, enfouie depuis toutes ses années, s’est accrue.

Mais conscient que changer de métier sans diplôme, sans expérience dans le secteur informatique, peut s’avérer compliqué. Je n’ai pas tout-de-suite osé me lancer dans les nouvelles technologies, le web, le coding.

Comment es-tu arrivé chez Interstis  ?

De mon côté, la crise sanitaire a eu du bon. C’est en fait durant les confinements que j’ai enfin mûri mon projet de devenir développeur web. Sur ce long chemin de reconversion professionnelle, l’AMDF (ndlr. Autunois Morvan Développement Formation) m’a été d’une grande aide. Je leur ai expliqué mon souhait d’effectuer une formation diplomante, un titre valide au RNCP niveau bac +2. et ils m’ont proposé WebForce3.

Avant l’obtention de la certification, il est nécessaire d’effectuer un stage. Pour la petite anecdote à ce sujet, ma formation WebForce3 s’est déroulée dans les mêmes locaux que les bureaux d’Interstis au Creusot. C’est comme ça que j’ai rencontré Florian, mon tuteur, qui cherchait justement un stagiaire car le poste venait de se libérer. J’ai sauté sur cette occasion.

On a immédiatement accroché étant donné de Florian et Alvin ont fait la même formation que moi !

Quels sont tes objectifs  ?

Mon stage de développeur web dure 6 semaines. Cela  me permettra de me rendre compte des réalités du métier et de mettre un pied dans le monde professionnel. Après la théorie, on passe à la pratique ! Mon premier objectif est de renforcer mon expérience dans le développement web. Car il faut savoir qu’une formation ne permet pas toujours de se lancer seul. On a juste effleuré la surface de ce qui existe. Donc je ne peux pas me proclamer développeur « spécialiste ».

Le deuxième serait d’apprendre de mes collègues, surtout des autres développeurs web. Mais aussi, pouvoir changer les idées reçues sur les langages de programmation : quelles pratiques sont les mieux, lesquelles à éviter ?

Je veux vraiment porter un autre regard pour ne pas me fermer des portes.

En aparté, bien sûr, intégrer une équipe sympa et dynamique. Ce qui est le cas 😉

Alors justement, qu’attends-tu de ton stage développeur web ?

Un cadre, une structure et une direction claire pour mon stage. Tous le reste c’est du bonus. Interstis nous a été recommandée par WebForce3 et je comprends maintenant pourquoi !

Florian et toute l’équipe ont déjà largement dépassé mes attentes. Tout a été clairement préparé, prévu et réfléchi pour m’aider à obtenir mon titre professionnel.

Pour toi, quelle est la qualité essentielle d’un bon développeur web ?

L’adaptabilité. Il faut être capable de s’adapter à un nouveau langage de programmation, une équipe, à un projet, au code d’un collègue, à un client, à une nouvelle techno (ndlr. technologie) etc…

Il y a toujours quelque chose qui change et auquel il faut s’adapter.

Quels sont tes conseils pour les néophytes ?

En réalité cela dépend vraiment de tout un chacun. Si je peux conseiller de futurs développeurs web, je dirais juste de ne pas hésiter à se lancer. En France, nous avons la chance d’avoir beaucoup d’aides : CPF, le Pole Emploi, la Région.

Il faut se lever, et avoir le plaisir d’aller travailler le matin.  D’où l’importance d’exercer un métier qui correspond à notre profil.

Autre point important lorsqu’on est développeur web, c’est de ne pas rester arrêter sur un sujet ou une préférence. Par exemple, je suis plus à l’aise en back-end. Cependant, mon tuteur Florian lui préfère le front-end, donc j’apprends à apprécier également le front grâce à ses conseils.

Décris-nous tes impressions de la plateforme collaborative

Premières impressions de la plateforme collaborative : très bien, impressionnante. Afin d’être performant, ma formation en interne à Interstis était de regarder la chaine Youtube et les webinaires de la présentation de la plateforme collaborative pour m’imprégner. Et j’ai tout de suite retenu la simplicité d’utilisation, pas comme certains programmes ou sites.

Même en termes de sobriété numérique, on ressent la responsabilité et les actions mises en place par la plateforme collaborative pour réduire au maximum la pollution numérique.

De plus, c’est complet et ludique. Je peux le dire de mon point de vue « développeur » et d’utilisateur de la plateforme collaborative.

Quelle est la place du développeur dans une entreprise ?

Dans une salle sombre, caché au fond d’un couloir dont les gens ont oublié l’existence *rires*.

Le développeur web joue une rôle primordial au sein d’une entreprise : c’est lui qui reflète l’efficacité de l’application. L’image et la pertinence du produit/service dépend de lui. Alors lorsque je parle d’ « oublier l’existence », c’est dans le sens « notre présence ne doit pas se faire ressentir au travers de bugs ». Tout doit être fluide !

Et si tu étais un outil Interstis, tu serais …

Le « Charlie » qui était caché dans le workflow. Un petit bouton caché car je suis timide, ça me correspondrait plus.

Enfin, décris-nous un développeur web en une image ?

développeur web